Si j’achète que devrais-je payer ?

Si j’achète que devrais-je payer ?

La valeur de l’achat – pour information, au Portugal la valeur d’achat affiché à la vente, lorsque vous acheter en passant par une agence immobilière, comprend déjà la valeur de la commission. Il ne faut donc pas la rajouter au prix de vente

Les frais bancaires en cas de crédit

Les frais d’avocat ou de juriste – certains se font rémunérer au forfait ou au pourcentage de la valeur d’achat. Renseignez-vous, cela peut faire une énorme différence au final. Ces frais sont assujetis à la TVA

Les frais de notaire (coûts fixes déterminés par l’état pour les enregistrements + honoraires du notaire)

L’impôt municipal sur le transfert du bien (IMT) dépendant du montant de l’achat et du type de bien acheté, à payer aux finances au plus tard 24 heures avant la signature définitive d’achat – le notaire demandera le reçu de preuve de paiement

Les droits de timbre – “impostos de selos (0,8%) de la valeur d’achat, à payer aux finances au plus tard 24 heures avant la signature définitive d’achat – le notaire demandera le reçu de preuve de paiement

Le coût des transferts des compteurs à votre nom

L’IMI est l’impôt foncier annuel. Le taux applicable est défini chaque année par la Câmara dans laquelle se trouve l’édifice (cfr. Tableau taux IMI algarvi en annexe)

Renseignez-vous bien sur la nature du bien acheté. La taxe afférente (IMT) peut varier largement en fonction des cas. En cas de doute, n’hésitez pas à aller demander conseil aux finances mêmes.

Sachez que le taux de transfert (IMT) est supérieur pour les personnes provenant d’un pays dont la fiscalité est plus favorable qu’au Portugal.